Peuleux | Le monde de Spirou et Fantasio

 retour à la liste des biographies 

 JACQUES CHANCEL

FICHE D'IDENTITE

Vrai nom : Joseph Crampes

Naissance : 02/07/1928

Disparition : 22/12/2014
  Malgré

 

Le 2 juillet 1931, Joseph Crampes voit le jour à Ayzac-Ost (département des Hautes-Pyrénées)

Adolescent, il rêve de partir en Indochine où l'un de ses oncles inspecteur général des forêts dresse des éléphants et dirige une plantation de caoutchouc. Grâce à son instituteur, il vieilli de 3 ans ce qui le fait apparaître dans les registres officiels comme né en 1928. Du coup, il peut rentrer à l'Ecole des transmissions de Montargis.

A 17 ans, il devient correspondant de guerre à Saïgon pour Radio France Asie. Il prend alors le nom de Jacques Chancel. A Saïgon, il fréquence l'empereur Bäo Dai, fréquente les fumeries d'opium, les casinos et les sectes mafieuses et croise de nombreux journalistes et artistes.

En 1950, Jacques Chancel publie son premier ouvrage "L'Eurasienne".

De 1950 à 1958, il parcourt l'Asie du sud-est comme reporter pour Paris-Match tout en terminant ses études de droits entre Saïgon et Pékin.

En 1952; la Jeep militaire dans laquelle il se trouve saute sur une mine. Cet accident le plonge dans le coma et le rend aveugle durant 7 mois.

En 1956, Jacques Chancel devient rédacteur pour Télé Magazine.

En 1958, il devient rédacteur à Paris Jour (anciennement Paris Journal).

De 1959 à 1972, il est le directeur des services parisiens de Paris Jour.

En 1967, il prend la direction de la collection "Idée fixe" aux Editions Julliard. Il publiera 120 livres.

Le 5 octobre 1968, Jacques Chancel lance "Radioscopie", une émission culturelle diffusée à 17h00 sur France Inter.

Du 17 avril 1971 au 2 janvier 1972, il présente "Grand amphi" sur la deuxième chaîne couleur de l'ORTF.

Le 12 janvier 1972, Jacques Chancel lance "Le Grand échiquier", une grande émission de variétés, sur la première chaîne de l'ORTF. L'émission passera ensuite la deuxième chaîne couleur de l'ORTF puis Antenne 2.

En 1974, à l'éclatement de l'ORTF, il devient le conseiller spéciale de Marcel Jullian, dirigeant de l'ORTF. Il participe au lancement d'Antenne 2.

A la fin de la saison 1981-1982, il arrête "Radioscopie ".

De 1985 à 1989, passionné de vélo, Jacques Chancel présente "A chacun son tour" à la fin de chaque étape du Tour de France sur Antenne 2.

A la rentrée 1988, il reprend son émission "Radioscopie" sur France Inter.

A la fin de la saison 1989-1990, il arrête "Radioscopie " après 6 826 émissions.

En 1989, Jacques Chancel devient le directeur des programmes de FR3.

De 1994 à 1998, il présente "Lignes de mire", un magazine sur les médias, sur France 3.

En 2003, il devient administrateur du groupe Canal+ et conseiller du PDG du groupe.

En 2008, Jacques Chancel est fait Commandeur de la Légion d'honneur. Par ailleurs, il est Officier de l'Ordre national du mérite et Commandeur de l'Ordre des arts et lettres. Ses années en Indochine lui ont aussi valu de recevoir plusieurs distinctions : la Croix du combattant volontaire avec l'agrafe Indochine, la Croix du combattant, la médaille coloniale avec l'agrafe Extrême-Orient et la médaille commémorative de la campagne d'Indochine.

Le 22 décembre 2014, Jacques Chancel meurt à Paris des suites d'un cancer. Il est inhumé dans la crypte du château de Miramont à Adast qu'il a acheté dans les années 1960. Quelques mois avant sa mort, il a publié un dernier livre intitulé 'Pourquoi partir ?".

Nota : Les biographies présentées par Histoire(s) radiophonique(s) sont essentiellement radiophoniques. De ce fait, les autres talents des personnalités présentées ne sont évoqués que dans les (très) grandes lignes.

Sources : Wikipédia, Radioscope | Photos : AFP, François Lochon pour Gamma-Rapho

 

Pour aller plus loin...

France Inter
dernière mise à jour de la page : le xx/05/2016