Peuleux | Le monde de Spirou et Fantasio

 retour à la liste des biographies 

 ALBERT SIMON

FICHE D'IDENTITE

Vrai nom : Albert Simon

Naissance : 12/1920

Disparition : 07/2013
  Malgré sa voix éraillée, il est devenu l'une des voix mythiques de la radio française et d'Europe 1 des années 1960 à 1980 et le premier journaliste météo reconnu du public...

 

Né en décembre 1920, Albert Simon est issu de la communauté juive originaire d'Egypte.

A l'âge de 7 ans, un problème médical aux amygdales lui donne sa voix éraillée et détimbrée.

En 1948, affecté par les affrontements entre juifs et arabes suite à la création de l'état d'Israël, il se rend sur place pour inciter les deux communautés à trouver une solution non violente.

De 1949 à 1952, faute d'avoir pu apaiser les tensions en Israël, il rejoint la communauté non violente de Lanza del Vasto, communauté rurale et végétarienne, qui s'est installée à Tournier (Charente-Maritime) pour promouvoir la philosophie de Gandhi.

En 1958, après avoir œuvré comme journaliste météo à Radio Le Caire, Albert Simon rejoint Europe 1. Au départ, il est recruté pour écrire les bulletins météo. Percevant son potentiel de sympathie auprès du public, Maurice Siegel, directeur de l'information, fait le pari de le mettre à l'antenne malgré sa voix non radiophonique et parfois hésitante.

Il œuvre presque tous les jours depuis les studios de la rue François Ier ou de sa résidence de vacances. Sa confession juive l'empêchant de travailler le samedi, il enregistrait ses interventions la veille. On lui reprocha souvent ses erreurs (souvent dues à l'enregistrement de ses bulletins) ou de faire siennes les prévisions de Météo-France.

En 1986, Charles Villeneuve et Gérard Carreyrou lui adjoignent Laurent Cabrol comme adjoint et remplaçant. 6 mois plus tard, il prend sa retraite

Il est mort en juillet 2013 à l'âge de 93 ans.

 

Nota : Les biographies présentées par Histoire(s) radiophonique(s) sont essentiellement radiophoniques. De ce fait, les autres talents des personnalités présentées ne sont évoqués que dans les (très) grandes lignes.

Sources : Wikipédia, "Le dictionnaire amoureux illustré d'Europe 1" | Photos : INA

 

Pour aller plus loin...

Europe 1
       
dernière mise à jour de la page : le 21/05/2016