Peuleux | Le monde de Spirou et Fantasio

 SOPHIA, BANQUE DE PROGRAMMES

Banque de programmes créée par Radio France en 1996 et méconnue du grand public, Sophia est un service précieux pour de nombreuses radios locales. Mais cette richesse disponible 24/7 est aussi une épine dans le pied de Radio France…

Chaque jour, les treize employés de Sophia employés (deux journalistes, trois administratifs et huit cachetiers) proposent leurs programmes à un peu plus de 70 abonnés, radios locales privées ou associatives. Sophia met ainsi à leur disposition

  •  un programme musical complet 24/7 (24 heures sur 24 – 7 jours sur 7) en partie animé autour d'un format orienté jeunes adultes ;

  • des flashes d'information assurés par la rédaction de FIP toutes les heures en journée ; deux à trois journaux assurés par les rédactions de France Culture et France Musique ;

  • plus de 70 chroniques quotidiennes ou hebdomadaires sur différentes thématiques : cinéma, musique, horoscope, programmes TV, écologie et développement durable, sorties…

Sophia propose aussi la réalisation d'éléments propres à chaque radio.

Il faut noter que le nom de Sophia n'est jamais prononcé pas plus que celui de Radio France (sauf dans les génériques des rendez-vous d'information).

 

Sophia créée à cause des britanniques  

 

Avant 1996, les radios locales privées pouvaient faire appel à la banque de programmes BBC Infos éditée par la BBC, le service public britannique, et son service BBC World Service. Les radios françaises piochaient alors musiques et informations pour compléter leurs programmes.

En janvier 1996, Radio France monte son propre projet de banque de programmes pour palier l'arrêt de BBC Infos. Monté en moins de 3 mois, le projet est baptisé Sophia. Au début, Sophia diffusé son programme complet (musique et animation) via le satellite Télécom 2D avant d'utiliser une diffusion via Internet. Quant aux modules (information et chroniques), ils sont en téléchargement sur un serveur. Chaque client est alors équipé d'un box spécifique, la SBox pour gérer les programmes qu'il reprend sur son antenne.  

 

Et demain ? Sophia sans Radio France…?

 

En 2015, Sophia compte mais n'est toujours pas rentable ce qui pousse la présidence de Radio France à se poser des questions sur son avenir… D'autant plus que le service public radiophonique doit serrer les vis de son budget… Et le 5 octobre 2015, les bruits de couloir se confirment : Sophia est à vendre ! Radio France annonce que des discussions sont ouvertes avec un acteur majeur du marché pour la reprise de Sophia. Toutefois, Frédéric Schlesinger, Directeur délégué aux programmes de Radio France, précise que rien ne se fera si les huit cachetiers ne sont pas repris en CDI et si le Ministère de la Culture et de la Communication, le CSA et le SNRL ne donnent pas leur accord.   Le repreneur privé envisagé est le Groupe SOS. Avec 650 millions de chiffres d'affaires annuel, le groupe n'a pas d'actionnaire et s'avère être u référent de l'entreprenariat social. La société candidate à la reprise de Sophia se définit comme un "groupe très éthique, centré sur l'utilité sociale". La branche médias du groupe édite les magazines Up ! et Respect mais est aussi propriétaire de RAJE, un réseau de six radios dans le sud-est de la France (réseau par ailleurs client de Sophia !). Son directeur général, Valère Corréard, n'est pas inconnu à Radio France puisqu'il est chroniqueur sur France Inter le samedi avec une chronique entrepreneuriale…

Fin février 2016, après que Frédéric Schlesinger ait émis les capacités du Groupe SOS a reprendre Sophia, la vente de Sophia est abandonnée. Cette non-vente implique une profonde refonte de la structure dans les prochains mois...

A suivre...

 

Historique des logos


de 1994 à 2004

de 2004 à 2005

de 2005 à nov. 2011

depuis nov. 2011
 

 

Pour aller plus loin...


Site web du Sophia
   

Lexique radiophonique

Le CSA
     

Radio France
       

dernière mise à jour de la page : 27/02/2016