Peuleux | Le monde de Spirou et Fantasio

SKYROCK

anciennement : La Voix du Lézard

Histoire de la radio

En 1986, Pierre Bellanger souhaite lancer un réseau national pour les jeunes afin de contrer la prédominance de NRJ. Il décide de transformer sa radio, La Voix du Lézard, en Skyrock qui est gérée par la SARL Vortex. La radio ouvre rapidement des fréquences en Province et Pierre Bellanger n'hésite pas à acheter de grands espaces publicitaires dans les magazines afin de la faire connaître. Skyrock se démarque des autres radios jeunes par un habillage d'antenne hors du commun et des animateurs à forte personnalité ayant toute liberté. L'auditeur est plongé dans une ambiance spatiale. La radio se fait remarquer par ses émissions souvent provocatrices (Géraldine recueille les fantasmes les plus intimes des auditeurs, Skyman venge les auditeurs de leurs ennemis par des canulars téléphoniques...). La radio développe rapidement un réseau en France. Son audience est en progression constante jusqu'en 1991 même si NRJ reste largement en tête.

En 1991, Filipacchi Médias rentre au capital de la station qui est alors partagé à égalité avec Pierre Bellanger.

A partir de 1991, si Skyrock est un précurseur en matière de libre antenne avec "Bonsoir la Planète" animée par Malher, elle se fait devancer par Fun radio (avec Arthur puis "Lovin'Fun").

En juin 1994, face à l'effritement de son audience, elle tente un nouveau format "le nouveau Skyrock" avec seulement des tubes des années 90 pour la musique et la libre antenne de Tabatha Cash (ex-star du porno) pour contre-attaquer le succès de "Lovin'Fun" (l'actrice-animatrice passe hélas plus de temps à casser et copier sa concurrente qu'à faire son émission). L'audience du "nouveau Skyrock" ne décolle pas.

En 1995, Filipacchi monte à 85% dans le capital de la station qui rejoint la régie du groupe Europe 1.

En 1996, Skyrock comprend qu'elle ne peut revenir dans la course qu'en offrant une alternative aux autres programmes. De plus, le principe de la libre antenne semble s'essouffler et le nouveau quota imposant 40% de chansons françaises l'empêche de concevoir un programme musical qui plaise aux jeunes. La station décide alors de changer radicalement la couleur musicale de son antenne en adoptant un format 100% rap.

En juin 1996, Pierre Bellanger embauche Difool qui vient de démissionner de Fun radio. En attendant de pouvoir prendre l'antenne du fait de son contrat d'exclusivité avec Fun radio, Difool prend la direction des stations locales. Après un an passé hors antenne, il devient directeur des programmes et ouvre une libre antenne de 21h00 à minuit. Quelques temps plus tard, il assure aussi la matinale de 6h00 à 9h00 assurant un vrai marathon radiophonique. Grâce à cette politique musicale et à Difool, Skyrock retrouve de bons scores dans les sondages. Elle repasse devant Fun radio en national et devant NRJ en Ile-de-France. Cependant, elle rencontre des difficultés à vendre ses espaces publicitaires : les annonceurs ne semblent pas intéressés par le profil des auditeurs de Skyrock notamment à cause de leur trop jeune âge. La situation est pire au niveau local. Certaines stations locales se plaignent du nouveau choix musical. Pierre Bellanger, toujours PDG de la station, rachète alors et ferme de nombreuses stations locales déficitaires. Les dernières indépendantes luttent contre une politique anti-locales. Certaines font même un procès à Skyrock et divergent de la ligne éditoriale nationale (Radio Peinard à Béziers avec un programme local tout le long de la journée et une programmation généraliste, Skyrock Bretagne avec des titres bretons…).

En 1998, le développement du réseau se trouve handicapé par son appartenance au même groupe qu'Europe 1, groupe qui dépasse le seuil anti-concentration des médias. De ce fait, aucune fréquence n'est attribuée à Skyrock cette année-là alors que 500 fréquences sont dégagées à travers le pays.

En 1999, Skyrock est détenue par la société de participation Orbus qui rachète l'intégralité du capital à Hachette Filipacchi Médias. Orbus est détenue par le fonds d'investissement anglais Morgan Greffell Private Equity, Goldman Sachs et Pierre Bellanger. La garantie est donnée auprès du CSA que la radio gardera son indépendance (ses dirigeants, sa couleur musicale).

En 2005, l'émission "Planète Rap" est déclinée en télévision sur France 4.

En 2006, la société de participation Nakama rachète l'intégralité du capital d'Orbus à Morgan Greffell Private Equity et Goldman Sachs. Nakama est détenue par Axa Private Equity et Pierre Bellanger.

Le 1er octobre 2008, le CSA clôture la réception des candidatures pour la première vague de déploiement de la radio numérique. Orbus présente la candidature de Skyrock mais, contrairement aux autres grandes radios nationales, aucun projet de déclinaison de la station phare du groupe n'est déposé.

Le 3 novembre 2008, Pierre Belanger, fondateur et PDG de Skyrock est condamné à trois ans de prison dont un ferme pour corruption de mineure. Dès le lendemain, les rumeurs de rachat reprennent. TF1 fait figure de favorie. Si le groupe ne confirme ni n'informe, l'information est plausible dans la mesure où il cherche à rentrer dans le monde de la radio et qu'il a étudié, tout comme NRJ, la possibilité d'une entrée au capital d'Orbus. De plus, Private Equity serait en "recherche active" d'un grand groupe médias auquel adosser Orbus en lui cédant ses parts. Rappelons qu'à eux seuls Skyrock et skyrock.com (première plateforme de blogs en France) sont valorisés à 100 millions d'euros.

Le 18 mai 2009, Jazz Radio, MFM, Radio Classique, Radio Nova, Skyrock et TSF Jazz s'unissent pour créer "Les réseaux indépendants", une organisation professionnelle regroupant des stations musicales nationales ou multi villes qui souhaitent faire entendre leur voix auprès des instances de décision et faire prendre en compte leurs spécificités économiques et culturelles.

Le 26 mai 2009, le CSA retient la radio pour une diffusion en numérique sur Marseille, Nice et Paris.

En 2010, Skyrock lance son application iPhone (en mai) et Androïd (en décembre).

En août 2010, Skyrock propose aux annonceurs de mieux cibler les auditeurs avec des décrochages publicitaires dans certaines grandes villes où la radio est classée en catégorie D.

En octobre 2010, Skyrock reste la seule radio présente dans le giron du groupe Orbus puisque la station francilienne Chante France est revendue.

Au printemps 2011, Skyrock connaît une crise interne avec un grand retentissement médiatique. En effet, le 12 avril 2011, Pierre Bellanger, PDG fondateur de la radio, est démis de ses fonctions par Axa Private Equity qui détient 70% d'Orbus. Un nouveau directeur est nommé avec comme objectif d'augmenter la rentabilité du groupe (jusqu'à +30%) et de réduire les coûts (une réduction des effectifs de 25% est annoncée selon les rumeurs). Cette annonce inquiète les personnels de la station qui craignent une perte d'identité de la radio ainsi qu'une perte de liberté, deux éléments qui font la réputation et le succès de Skyrock. Les animateurs partagent leurs inquiétudes avec les auditeurs qui se mobilisent spontanément autour du slogan "Défendons la liberté de Skyrock". La bataille se livre autant sur les réseaux sociaux qu'à l'antenne où les artistes et les politiques apportent leur soutien à la radio. Le 15 avril 2012, Pierre Bellanger, ému par la mobilisation, annonce vouloir racheter les parts d'Axa Private Equity afin de devenir l'actionnaire majoritaire de Nakama. Le 20 avril 2012, Axa Private Equity vend une partie de ses actions à un consortium composé du Crédit agricole et de Pierre Bellanger (avec une répartition 49-51 % entre les deux partenaires). Le 22 avril 2011, Pierre Bellanger retrouve son poste et sort de son bureau après 11 jours de résistance. Désormais Nakama  est détenu par Axa Private Equity pour 16%, le consortium Crédit agricole-Pierre Bellanger pour 51% et le Crédit agricole pour 24%.

Le 19 juin 2012, le CSA publie la liste des radios dont le dossier est recevable pour une diffusion numérique sur les zones de Marseille, Nice et Paris (date de début des programmes non communiquées à ce jour). Skyrock fait partie des élues.

En juin 2014, Skyrock émet à Marseille et Nice sur la RNT.

Photos : Skyrock


Historique des logos

en 1985

en 1986

de 1987 à 1990

en 1988

dans les années 1990

depuis 2014 (uniquement sur les réseaux sociaux)
     


Historique des slogans
    - en 1987 : La superradio
    - en 1991 : Plus de tubes et moins de pub
    - en 1995 : Priorité à la musique
    - en 1997 : Plus de tubes, moins de pub
    - en 2004 : Premier sur le Rap



Audiences
Prochainement....


Diffusion sur les ondes
   - AM  Pour la liste des fréquences de cette radio, reportez-vous au site
Annuaire des radios françaises
   - FM
   - GO
   - RNT

Zone de couverture
:



Pour aller plus loin...

Site
web de la radio

Anciennes grilles des programmes
   

Biographie de...
Supernana
dernière mise à jour de la page : 01/03/2017