Peuleux | Le monde de Spirou et Fantasio

TENDANCE OUEST

anciennement : Radio Manche

Histoire de la radio

 

Le 22 novembre 1982, Joseph Leclerc-Hardy, Benoit Leclerc-de Sonis et Noëlle Leclerc-de Sonis créent Radio Manche à Saint Lô. La radio associative est liée au journal "La Manche Libre". Benoit Leclerc-de Sonis est d'ailleurs le directeur du journal. La station locale fonctionne avec une dizaine de bénévoles et démontre très vite son indépendance et sa volonté d'être un média local de référence. Sa programmation musicale lui permet d'attirer un public jeune sans perdre sa vocation d'informer.

Dès 1984, la radio émet 24 heures sur 24 avec un programme mêlant musique et information. Sa fréquence est alors audible sur le département de la Manche mais aussi sur celui du Calvados et même jusque dans l'Eure.

En 1984, la Haute autorité demande à Radio Manche de migrer de sa fréquence historique, le 102.5 Mhz vers le 96.9 mais la station refuse car deux radios normandes émettent déjà sur cette fréquence, Radio Emeraude à Dinard et Radio Caen à Caen. La station perdrait alors le bénéfice de sa zone de couverture élargie.

En 1985, la Haute autorité installe Radio France Normandie sur la fréquence 102.6 Mhz. Les programmes de Radio Manche se retrouve inaudibles. La radio se voit alors proposer de s'installer sur le 100.5. La situation se répète car cette fréquence ne permet pas à Radio Manche d'être audible sur une zone étendue, la fréquence étant utilisée à Caen par MIP FM et par Radio 27 dans l'Eure.

 

En 1985, la radio se professionnalise avec l'embauche de journalistes et animateurs salariés. Lors des soirées électorales, les rédactions de La Manche Libre et de Radio Manche travaillent ensemble.

En 1986, Radio Manche voit ses émissions brouillées dans le nord du Cotentin avec l'arrivée de FIP Cherbourg sur le 100.7 Mhz.

Dans les années 1990, Radio Manche s'impose comme la première radio musicale indépendante en Basse-Normandie.

En 1991, Radio Manche émet sur Avranches, Cherbourg, Coutances, Granville et Saint-Lô.

En 1995, la radio ouvre une fréquence à Lessay.

 

En 1998, la radio quitte Les Indépendants jugeant que les publicités nationales apportées par le GIE sont trop envahissantes à l'antenne pour des recettes trop faibles. A cette époque, la radio consacre 7 heures d'antenne chaque jour à sujets d'intérêt local.

En 2000, son réseau d'émetteurs lui permet de couvrir l'ensemble du département de La Manche. La radio emploie huit salariés et dix bénévoles.

En 2002, la radio réintègre le GIE Les Indépendants et ouvre une fréquence à Villedieu-les-Poêles.

Le 5 février 2007, Radio Manche devient Tendance Ouest. La station, tout en gardant ses ambitions locales, souhaite afficher un nom à la dimension de ses nouvelles ambitions.

 

En 2008, Tendance Ouest ouvre un studio à Cherbourg. Elle obtient des fréquences au Mont-Saint-Michel et à Vire.

Le 1er janvier 2009, Tendance Ouest ouvre des fréquences à Caen et Bayeux. La radio ouvre aussi un studio à Caen. Ce développement la fait passer du statut de radio départementale à celui de radio régionale.

Dans les années 2010, la radio ouvre un bureau à Rouen. Cette implantation a essentiellement une vocation commerciale. Toutefois, en prévision d'une future fréquence dans la préfecture de Seine-Maritime, Tendance Ouest y installe aussi le matériel nécessaire à la réalisation de directs avec des journalistes locaux.

Début 2011, Tendance Ouest lance deux journaux gratuits d'information à Caen et Rouen. Le lancement de l'édition rouennaise s'accompagne de la mise en place d'une webradio spécifique.

 

En aout 2011, Tendance Ouest fait l'acquisition de Normandie FM. La radio de l'Orne et ses dix-sept fréquences deviennent Normandie FM Programme Tendance Ouest. Tendance Ouest ne rachète pas Normandie TV, filiale de Normandie FM, mais conserve la gestion de la radio autoroutière Normandie Trafic qui émet sur le 107.7 FM entre Falaise et Sées sur l'autoroute A88 dont la société Alicorne est concessionnaire.

En mai 2016, le réseau obtient une fréquence à Rouen ce qui lui permet de couvrir la capitale de la Normandie réunifiée (suite à la fusion des régions Basse-Normandie et Haute-Normandie).

Le 1er février 2017, Tendance Ouest rachète Résonance, radio locale basée à Fécamp et couvrant une large partie de la Seine-Maritime. Ce rachat avec syndication de programme permet à Tendance Ouest de gagner 75 000 auditeurs potentiels.

Fin mars 2017, l'émetteur de Rouen est officiellement mis en service actif.

Le 24 janvier 2018, le CSA annonce que la station est sélectionnée pour une diffusion en numérique sur Rouen.

Pour demain, Tendance Ouest rêve de fréquences sur Evreux et Vernon, dans l'Eure, qui lui permettraient de finaliser sa couverture totale de la Normandie réunifiée.

   
  L'anecdote en plus : Tendance Ouest dispose de locaux à Alençon, Caen, Cherbourg, Rouen et Saint-Lô.  

Sources : Wikipédia, Schoop, 100 ans de radio | Photos : Radio Manche, Tendance Ouest , Patrick Kollender


Historique des logos

depuis 2008
     


Audiences
Au cours de la saison 2016-2017, Tendance Ouest a réuni 227 400 auditeurs quotidiens. Elle est la première radio toutes stations confondues dans la Manche et première radio indépendante de Normandie.


Diffusion sur les ondes
   - AM  Pour la liste des fréquences de cette radio, reportez-vous au site
Annuaire des radios françaises
   - FM
   - GO
   - RNT

Zone de couverture
:



Pour aller plus loin...

Site
web de la radio
     

Normandie FM

Radio Manche

Normandie Trafic
dernière mise à jour de la page : 16/02/2018