Peuleux | Le monde de Spirou et Fantasio

1865 :
la préhistoire

1921 : les 1ères radios

1939 : dans la tourmante

1950 :
les périphériques

1963 : le retour des publiques

1969 : début des
radios pirates

1981 : révolution des radios libres

2003 : la relance bande AM

2009 : en route
vers la RNT

 2003 : LA RELANCE DE LA BANDE AM

La technologie évoluant, le CSA a souhaité relancer la bande AM... l'histoire d'un échec annoncé ?


Marc Toesca (Ciel AM)


Viva (RNT)

Contexte et réforme :

Après avoir réorganisé la bande FM avec divers plans "fréquences", le CSA souhaite s'occuper de la bande AM. En effet, depuis la disparition de Radio Bleue, cette bande est quasiment déserte, même si France Info a bien récupéré certaines fréquences mais dans des zones limitées et le plus souvent à titre expérimentale.

 Il profite donc de l'évolution des technologies en matière de diffusion pour relancer la bande AM avec une qualité numérique censée se rapprocher celle de la bande FM. Un certain nombre de fréquences sont donc attribuées à de nouveaux programmes par grandes régions et une fréquence est réservée à Radio France qui y officialise France Info.

 

Bilan et perspective :

Toutefois deux ans après le lancement de la nouvelle bande AM française, le constat est sombre :

     - rares sont les auditeurs qui ont le réflexe de zapper dessus (les gens ne pensent pas à changer de bande radio lors de leur zapping)

     - beaucoup se disent déçus de la qualité de réception malgré la mise en place de technologies numériques.

Ce constat devrait toutefois pousser les pouvoirs publics à accélérer le lancement de la radio numérique terrestre (RNT) et à terme de libérer les ondes AM pour les mettre à disposition d'autres prestations (téléphonie, Internet…?). Et cela d'autant plus qu'au cours du premier semestre 2007, le CSA prononce la caducité de plusieurs fréquences de radios n'ayant pas réussi à se développer quand elles ne jettent pas l'éponge tout simplement.

Au cours de l'année 2007, les radios privées disparaissent progressivement du paysage.

Début 2008, seule Radio Nouveaux Talents survit aux côtés de programmes des chaînes de Radio France.

En septembre 2008, Radio Nouveaux Talents cesse finalement ces émissions. Sur Paris, seules trois radios du service public continuent d'être présente sur la bande AM. Les conditions de diffusion difficiles avec notamment une puissance d'émission trop faible n'ont pas permis de mettre en place de bonnes conditions de réception des programmes. De plus, les nombreux retards pris par le CSA dans la migration vers une diffusion en numérique (mode DRM) ont eu raison de la bande AM.

Après quatre années d'exercice et malgré l'enthousiasme de Dominique Baudis, alors président du CSA, la relance de la bande AM française est un échec.


Pour aller plus loin...

Radio Nouveaux Talents
   


Lexique radiophonique

Conseil supérieur audiovisuel
     
dernière mise à jour de la page : 23/06/2014