Peuleux | Le monde de Spirou et Fantasio

1865 :
la préhistoire

1921 : les 1ères radios

1939 : dans la tourmante

1950 :
les périphériques

1963 : le retour des publiques

1969 : début des
radios pirates

1981 : révolution des radios libres

2003 : la relance bande AM

2009 : en route
vers la RNT

2014 : la RNT se déploie

 2014 : LA RNT SE DEPLOIE

Après presque 10 ans d'attente, d'hésitation et de bâtons dans les ondes, la radio numérique terrestre commence son déploiement... avec timidité et prudence mais avec un CSA décidé à avancer...
UN DEMARRAGE EFFECTIF MAIS TIMIDE
   
 
Crooner sur la RNT à Paris
depuis un voiture de luxe


Logo du CSA

Le 20 juin 2014, la RNT débute ses émissions à Marseille et Paris. Un lancement sans tambour ni trompette, sans communication ni cérémonie quelconque en présence d'un représentant du CSA contrairement au lancement de la TNT.

Le 20 août 2014, la RNT démarre à Nice.

Mi-juin 2015, le CSA envisage de lancer rapidement un appel à candidature sur les zones de Nantes, Lyon, Lille et Strasbourg. Le Conseil souhaite aussi ajouter plusieurs zones comme Béthune-Douai-Lens, Valenciennes, Mulhouse, Metz, Nancy, Bayonne, Le Havre, Bordeaux, Toulouse, Rennes, Clermont-Ferrand, Montpellier, Rouen, Grenoble, Brest et Toulon. Le CSA, comme le prévoit la loi, lance aussi une consultation publique préalable à l’attribution de droits d’usage de la ressource sur le territoire métropolitain.

Le 7 juin 2016, le CSA lance un appel à candidatures pour Lille, Lyon et Strasbourg.

En juin 2016, le CSA autorise la société TowerCast à une expérimentation depuis les Tours Mercuriales à Paris avec sept stations de Radio France.

   
  VERS UNE ACCELERATION DU MOUVEMENT ?
   
 
Stratégie des noeuds et arcs du CSA mis en image par PureMédias (2018)
[cliquez dessus pour la visualiser en plus grand]









(cliquer pour aggrandir)

Le 20 décembre 2017, le CSA passe à l'offensive : il annonce la mise en place d'une stratégie de déploiement de la RNT sur 3 ans. La stratégie repose sur des nœuds (des zones urbaines denses) et des arcs (des axes routiers reliant les nœuds) avec la possibilité aux opérateurs d'adapter leur plan de développement à leurs besoins. Cette stratégie s'accompagne d'un calendrier prévisionnel :

- janvier 2018 : sélection des candidatures pour la RNT à Rouen et Nantes.

- 1er semestre 2018 : lancement des appels à candidatures pour la RNT à Bordeaux et Toulouse.

- Mi-2018 : après les concertations et études d'impact réglementaires, appel national pour les deux allotissements prévus sur la Métropole.

- juillet 2018 : premier appel à candidatures multirégional pour quinze zones centrées sur des agglomérations de plus de 175 000 habitants. Si l'appel portera sur plusieurs régions, les sélections se feront zone par zone.

- juillet 2019 : second appel à candidatures multirégional pour quinze autres zones.

Sachant qu'il y a un délai incompréhensible de 15 mois entre l'appel à candidatures et le démarrage effectifs des programmes, le calendrier du CSA nous emmène jusqu'à fin 2020.

Le 24 janvier 2018, le CSA publie la liste des radios retenues pour une diffusion en DAB+ sur les zones de Nantes et Rouen.

Le 4 avril 2018, le CSA lance un appel à candidatures pour une diffusion en DAB+ sur les zones de Bordeaux et Toulouse.

Le 19 juin 2018, avec 2 mois de retard sur le calendrier initial, la RNT démarre à Lille. Le CSA a autorisé 51 radios dont 17 nouvelles dans le nord.

En juillet 2018, le CSA lance un appel à candidatures au niveau national pour la radio numérique terrestre. Ouvert aux radios de catégorie D (services dont la vocation est la diffusion d’un programme thématique sur le territoire national sans décrochages) et E (radios nationales généralistes), le CSA accompagne sa procédure d'obligations dans le rythme de déploiement (voir infographie à gauche). La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 21 novembre 2018. Dès lors la question est de savoir quelle sera la positon des grands groupes radiophoniques privés qui ont jusqu'ici rejeté et retardé le déploiement de la RNT ainsi que la position des radios publiques qui doivent faire face à des restrictions budgétaires...

Le 5 octobre 2018, NRJ Group est le premier à rompre avec sa position anti-RNT en déposant des dossiers de candidatures pour ses radios sur Arcachon, Bordeaux et Toulouse.

Le 24 octobre 2018, le CSA lance un nouvel appel à candidatures pour compléter l'offre numérique sur les zones de Marseille, Nice et Paris.

Le 21 novembre 2018, un nouveau cap important est franchi dans le lancement de la RNT puisque, tour à tour, les NRJ Group, M6 Groupe, Lagardère Active ou NextRadioTV annoncent répondre à l'appel à candidature pour la DAB+ métropolitain. NextRadioTV propose même un nouveau projet avec une déclinaison de BFMTV en radio.

Le 4 décembre 2018, avec presque 4 mois de retard, le DAB+ démarre à Lyon et Strasbourg. Débordé par l'ampleur de la tâche administrative, le CSA a pris du retard par rapport à son calendrier dans le traitement des procédures. Après le lancement de la RNT à Lyon et Strasbourg, la France franchit le seuil légal de 40% de couverture de la population qui oblige les fabricants à proposer la norme DAB+ sur leurs récepteurs.

 
 

Début 2019, "DAB+" est devenu le terme désormais couramment utilisé pour parler de la radio numérique terrestre pour faire le pendant de la FM en radio analogique terrestre.

Le 5 mars 2019, Franck Riester, Ministre de la Culture, annonce la préemption de six fréquences dans la cadre du déploiement de fréquences numériques métropolitaines par le CSA.

Le 6 mars 2019, le CSA publie la liste des radios retenues pour une diffusion métropolitaine en DAB+. En plus des radios nationales, Latina est la seule radio régionale retenue tandis que seulement deux nouveaux projets s'ajoutent à la liste : Air Zen, radio talk consacrée au bien-être et au développement personnel, et BFM Radio, version radio de la chaîne BFMTV. La radio Crooner, pourtant très active dans la promotion de la RNT, n'est pas retenue.

Le 22 mai 2019, le CSA annonce les radios retenues pour une diffusion en DAB sur Bordeaux et Toulouse mais aussi dans quinze agglomérations : Annecy, Annemasse, Avignon, Bayonne, Besançon, Chambéry, Dijon, Grenoble, La Rochelle, Orléans, Pau, Poitiers, Saint-Etienne, Toulon et Tours.

Le 2 juillet 2019, le DAB+ est lancé sur les zones de Nantes, Saint-Nazaire et La Roche-su-Yon.

Le 24 juillet 2019, le CSA dévoile le nom des radios retenues pour une deuxième vague de déploiment du DAB+ sur Marseille, Nice et Paris qui sont baignées par les programmes hertziens numériques depuis l'été 2014.

En juillet 2019, le CSA lance un nouvel appel à candidatures pour une diffusion en DAB+ dans quinze nouvelles aglomérations : Amiens, Angers, Brest, Caen, Clermont-Ferrand, Limoges, Le Mans, Metz, Montpellier, Nancy, Nîmes, Perpignan, Reims, Rennes et Troyes.

  A suivre…

Pour aller plus loin...


Lexique radiophonique

Bureau de la Radio

Conseil supérieur audiovisuel

dernière mise à jour de la page : 21/08/2019