Peuleux | Le monde de Spirou et Fantasio



RADIO CLASSIQUE

 

Histoire de la radio

En janvier 1983, Radio Classique, radio musicale privée, est créée à Paris par une équipe dissidente de France Musique. Au démarrage, la radio vit des dons des auditeurs (qui reçoivent en échange la grille des programmes détaillée) et de publicités proches du mécénat. Ses programmes sont essentiellement basés sur la musique classique. A son démarrage, Radio Classique partage sa fréquence avec Radio Latina.

Puis, la radio connaît plusieurs actionnaires successifs dont le groupe Expansion (propriétaire de l'hebdomadaire économique éponyme) et Sagem.

En 1999, elle est rachetée par le groupe LVMH via le groupe "Les Echos".

Depuis septembre 2005, Radio Classique entend "décloisonner" la musique classique en l'abordant comme un moyen de ressourcement et en la rendant plus accessible.

Le 1er octobre 2008, le CSA clôture la réception des candidatures pour la première vague de déploiement de la radio numérique. Radio Classique s'est portée candidate pour l'attribution d'une fréquence numérique et a déposé deux dossiers pour des projets nouveaux : Easy Classique, radio thématique à vocation pédagogique pour un jeune public, et Intégrale Classique, flux d'œuvres classiques sans interruption.

Le 18 mai 2009, Jazz Radio, MFM, Radio Classique, Radio Nova, Skyrock et TSF Jazz s'unissent pour créer "Les réseaux indépendants", une organisation professionnelle regroupant des stations musicales nationales ou multi villes qui souhaitent faire entendre leur voix auprès des instances de décision et faire prendre en compte leurs spécificités économiques et culturelles.

Le 26 mai 2009, le CSA retient la radio pour une diffusion en numérique sur Marseille, Nice et Paris mais pas ses deux projets de déclinaisons.

En juin 2009, Radio Classique cesse d'émettre dans treize villes dites moyennes (Châteauroux, Niort, Saint-Amand-Montrond, Vendôme, Charleville-Mézières, Châlons-en-Champagne, Rodez, Nevers, Montluçon, Apt, Bastia, Manosque et Roanne). Etant déficitaire malgré ses très bons résultats d'audience, la station se voir contrainte de fermer ses fréquences les moins écoutées afin de préserver son seuil de rentabilité et permettre la pérennité du programme. La direction de la radio précise qu'il n'y aura pas d'autres fermetures de fréquences et qu'au contraire elle espère pouvoir en obtenir de nouvelles prochainement.

 

Le 19 juin 2012, le CSA retient Radio Classique pour une diffusion numérique étendue à Paris et Nice et une diffusion numérique intermédiaire à Marseille.
Le 20 juin 2014, la RNT est déployée à Paris et Marseille mais Radio Classique n'active pas ses fréquences.
Le 20 août 2014, la RNT est déployée à Nice mais Radio Classique n'active pas sa fréquence.
Le 7 juin 2016, le CSA retient Radio Classique pour une diffusion nnumérique étendue à Strasbourg.

Le 22 novembre 2018, Radio Classique annonce êter candidate à une diffusion sur la radio numérique terrestre au plan métropolitain alors qu'elle n'a, jusque là, activer les fréquences pour lesquelles elle avait été retenue.
Le 5 décembre 2018, la RNT est déployée à Strasbourg. La radio active sa fréquence dans cette métropôle où elle n'est pas présente en FM.
Le 6 mars 2019, la radio est retenue par le CSA pour un déploiement d'ampleur métropolitaine en DAB+.

Photos : Radio Classique, Peuleux


Historique des logos

jusqu'en 2005

de 2005 à fév. 2014

depuis fév. 2014
 


Historique des slogans
    - en 1995 : La fréquence de la musique classique
    - en 2005 : Ressourcez-vous
    - en 2009 : Vie moderne, Vie classique



Audiences
> audience cumulée


> part d'audience




Diffusion sur les ondes
   - AM  Pour la liste des fréquences de cette radio, reportez-vous au site
Annuaire des radios françaises
   - FM
   - GO
   - DAB+

Zone de couverture
:



Pour aller plus loin...

Site
web de la radio

Anciennes grilles des programmes
   

Entretien avec...
Albina Belabiod

Biographie de...
Christian Morin
       
dernière mise à jour de la page : 09/063/2019